Contact et renseignements : (33) 336-1440-556
Lipoaspiration

La lipoaspiration ou liposuccion est une intervention chirurgicale au cours de laquelle les zones de graisse localisées (lipoméries) résistantes sont extraites du corps.

Il ne s’agit donc pas d’un traitement de l’obésité où la surcharge de graisse est globale. 

Les localisations graisseuses sont variables d’un individu a l’autre.

Cela peut être a l’origine de disgrâce esthétique.

La lipoaspiration permet la diminution de ces excès de graisse afin d harmoniser la silhouette.

Lors de la première consultation, Le Dr Ould-Ali recherchera des contre-indications à cette chirurgie et vous informera de la technique opératoire correspondant à votre cas, des suites ainsi que des complications potentielles.

Une fiche d’information ainsi qu’un devis vous sera alors remise.

Un délai de réflexion de deux semaines est nécessaire.

Passé ce délai, un deuxième rendez-vous sera programmé pour répondre aux questions et définir la date opératoire.

Après prise en compte du poids et de l’index de masse corporelle (IMC ou BMI), les zones de graisse gênantes sont énumérées. On vérifie surtout l’état de la peau au niveau de ces zones graisseuse: la peau ne pas être trop fine, trop fripée. L’aspect en peau d’orange (ou « cellulite ») est également repéré. En effet, après la liposuccion, la peau doit pouvoir se retendre et « se recoller » en profondeur si on souhaite obtenir un joli résultat. Le chirurgien vérifie également l’absence de contre-indication chirurgicale.

La liposuccion consiste à aspirer la graisse localisée et  ne corrigera donc ni les relâchements majeurs de la peau ni ceux de la sangle musculaire musculaire. La présence associée de ces anomalies nécessite une intervention associant la liposuccion et un traitement de la paroi abdominale c’est à dire de la peau, de la graisse et du muscle (voir fiche plastie abdominale).

Les régions concernées par la liposuccion sont:

– Le ventre

– Les hanches (plus exactement des flancs ou « poignées d’amour »

– La culotte de cheval

– La face interne des cuisses et des genoux.

– La face interne des bras.

– Les mollets, les chevilles.

– Le cou et la graisse sous le menton.

Un bilan sanguin pré-opératoire sera prescrit avant l’intervention. Une consultation d’anesthésie doit être effectuée au plus tard 48 heures avant l’intervention.

Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

Dans le cas des liposuccion importantes, l ‘arrêt de la contraception orale (pilule) est conseillé un mois avant la liposuccion pour éviter les complications thrombo-emboliques (phlébites).

En cas de surpoids, un régime préalable est toujours préférable avant l’intervention afin d’en améliorer le résultat final.

Lors d’une liposuccion, la graisse est récupérée par les mouvements de va et viens (manuels ou automatisés) de canules  qui sont introduites à travers la peau par de très petites incisions (quelques millimètres) qui seront refermées à la fin de l’intervention. Ces incisions sont le plus souvent masquées dans les plis ou reliefs naturels du corps. Les canules sont mousses aux extrémités ce qui évite de blesser les veines et les nerfs. En fonction de l’importance de la zones de graisse, les canules utilisées peuvent être plus ou moins larges (3,4 ou 5 millimètres). Grâce à l’action d’un système d’aspiration, la graisse passe ainsi à travers ces canules puis à l’intérieur d’un tuyau pour être récupérée dans un récipient où la quantité aspirée est comptabilisée.

La liposuccion complète du ventre comprend en général deux temps: l’aspiration des flancs ou « poignet d’amour » (patient allongé sur le ventre) puis l’aspiration du ventre sur le patient allongé sur le dos.

Il est possible d’aspirer de grandes quantités de graisse (plusieurs litres) mais cette intervention doit être faite avec une certaine délicatesse afin d’éviter un saignement. De plus, la graisse laissée en place au niveau des zones aspirées doit être laissée en quantité suffisante pour ne pas abimer la peau et pour ne pas créer d’irrégularité. Une fois la graisse aspirée, la peau qui couvre la zone peut avoir un aspect un peu flasque et va devoir progressivement se « recoller » en profondeur. Le résultat d’une liposuccion est donc meilleure si la qualité de la peau est bonne (ferme, tonique).

Il faut prévoir entre 4 et 7 jours de repos après le retour à domicile lors d’une lipoaspiration.

Une gaine élastique est mise en place sur la zone opérée à la fin de l’intervention afin de bien comprimer la peau qui est décollée lors de la liposuccion. Elle sera portée 1 à 2 mois après l’intervention.

Des bas de contention prescrits avant l’intervention seront portés une douzaine de jours, des anticoagulants seront nécessaires 7 à 10 jours.

Les ecchymoses pourront être améliorées par application d’une pommade.

L’aspect final est obtenu à 6 mois environ.

La liposuccion est une intervention de chirurgie esthétique non prise en charge par la sécurité sociale.

Téléchargez la fiche d’information SOFCPRE : Liposuccion (lipoaspiration)

 

FICHE TECHNIQUE

Ambulatoire ou hospitalisation 1 à nuit post opératoire.

Durée: 1 à 3 heures en fonction de la quantité.

Anesthésie locale (petite zone) ou générale.

Indisponibilité de 5 à 10 jours.

Panty compressif à porter jour et nuit au moins 1 mois.

Ecchymoses améliorées par Hemoclar®

Douleurs calmées par les traitements médicaux.

Oedème et rougeur transitoires.

Massages/Drainage de la peau et des lymphatiques possible après diminution des douleurs.

Complications:

  • Anomalies de résultat: aspiration insuffisante, aspect asymétrique, irrégularités.
  • Hématome, infection (rare)
  • Nécrose cutanée localisée (rare).
  • Phlébite voire embolie pulmonaire.
  • Embolie graisseuse, perforation intestinale (complications accidentelles, très rares mais graves).
Fermer le menu